DETECTIVE

L'AFFAIRE LAURENT BARY

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2011/02/468831/images-17.jpg

 

 

 

 

CONTRE-ENQUETE JUDICIAIRE
 
 
DANS L'AFFAIRE LAURENT BARY

 

 

 

 
- VOIR CI-DESSOUS UN EXTRAIT DE L'EMISSION TELEVISEE "REVELATION" AYANT TRAIT A UNE CONTRE-ENQUETE DE SABRINA HAMOUDI DANS
L'AFFAIRE LAURENT BARY -
 
 
 https://static.blog4ever.com/2011/02/468831/SH--5.jpg
  Pour visionner le reportage, veuillez cliquer sur l'image
 
 
 
 
 
- VOIR CI-DESSOUS UN ARTICLE DU QUOTIDIEN "LE BIEN PUBLIC" - 
 
 

 

COTE D'OR – JUSTICE

 

ARCONCEY : UNE DETECTIVE SUR « L'AFFAIRE BARY »

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2011/02/468831/sabrina-hamoudi-poursuit-un-travail-d-investigation-pour-esperer-deposer-une-requete-en-revision-photo-franck-bassoleil-231x300.jpg

Sabrina Hamoudi poursuit un travail d’investigation

pour espérer déposer une requête en révision. Photo Franck Bassoleil

 

 

Des chaînes de télévision, un comité de soutien et une détective privée reprennent le dossier Laurent Bary, condamné pour le meurtre de sa femme

 

 

Il y a eu le meurtre de Valérie Bary, le vendredi 26 mars 2004, tuée de treize coups de couteau à Arconcey (canton de Pouilly-en-Auxois). Neuf ans plus tard, on est peut-être à l’aube de voir naître une “affaire Laurent Bary” – son mari – car même s’il a été condamné par deux fois à vingt ans de réclusion criminelle pour ce meurtre, il continue de clamer son innocence en prison.

 

 

L’existence d’un doute

 

C’est que dans cette affaire planent encore des mystères et ce sont ces zones d’ombres qui ont conduit plusieurs chaînes de télévision à lui consacrer des documentaires. Il y a d’abord eu W9, en juin 2012. Ce mois-ci, la chaîne Planète + Justice, du groupe Canal + lui consacre également une émission, présentée par Paul Lefèvre. En juin, c’est la Chaîne 23 de la TNT, dirigée par Étienne Mougeotte qui évoquera à son tour cette affaire, dans le cadre de son magazine Révélation. Dans ce magazine, les journalistes ont suivi le travail de contre-enquête judiciaire de certains détectives privés, dont celui de Sabrina Hamoudi qui travaille justement sur cette affaire Bary. Ils ne sont pas les seuls, car un “comité de soutien pour la reconnaissance de l’innocence de Laurent Bary” a même vu le jour (laurent-bary.com).

 

Sabrina Hamoudi, 32 ans qui se définit comme un « agent de recherche privé » travaille au sein d’une agence de recherches pour la défense des droits à Saint-Etienne. À l’origine de sa démarche, c’est la présidente du comité de soutien qui a contacté Roger-Marc Moreau, criminaliste : « C’est lui qui m’a formée à ce métier. À l’issue de mes études de droit, j’ai travaillé comme assistante de justice et c’est de là qu’est né mon militantisme contre les injustices. » De passage à Beaune, elle nous a énuméré les points qui pourraient selon elle, faire naître un “doute suffisant” et conduire, pourquoi pas à un procès en révision.

 

 

Les incohérences

 

Sabrina Hamoudi estime que ce procès est une « construction intellectuelle d’un coupable ». Elle énumère ainsi : « On n’a jamais cherché à faire une géolocalisation de son portable, au moment du meurtre. La police scientifique est passée 12 jours après, sur la scène de crime, alors qu’on a demandé à la famille de la nettoyer deux jours après le meurtre. Tous les cheveux retrouvés dans la main de la victime n’ont pas été analysés. Personne n’est allé rencontrer les vendeurs du magasin de bricolage qu’elle a appelé la veille du meurtre. C’est pourtant important, car si elle avait fait une commande, elle pouvait être passée le lendemain pour la prendre ; ce qui donnerait des indications sur l’heure du crime. Il y a aussi des pistes qui n’ont pas été approfondies, comme cet homme mystérieux, blessé à la main et qui a acheté un journal, le lendemain du meurtre pour avoir des nouvelles de cette affaire. La buraliste a été étonnée, car rien n’était encore paru. L’heure du crime a aussi beaucoup varié au cours de l’instruction. Il y a l’expert psychiatrique qui a affirmé que le tueur était gaucher, alors que Laurent Bary est droitier, mais au procès d’appel, son témoignage n’a pas été accepté. » À l’inverse, elle n’ignore pas l’attitude étrange de Laurent Bary qui avait simulé un faux cambriolage. Il a ensuite expliqué qu’il avait peur d’être accusé, mais ce mensonge a pesé lourd dans la balance.

 

Au final, Sabrina Hamoudi se garde d’affirmer que Laurent Bary pourrait être innocent, mais elle est déterminée à continuer son travail d’investigation, en espérant un jour, pouvoir déposer avec son avocat, une requête en révision.

 

 

Franck BASSOLEIL

 

 

Article de presse publié dans le quotidien « LE BIEN PUBLIC » le 21 mai 2013

 

bienpublic.com

 

 

 

 

Bannière 01.gif

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2011/02/468831/artfichier_468831_910814_201205222150976.jpg

 



22/05/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres